Choose your screen resolution: Auto adjust 800x600 1024x768


Notes sur la pragmatique
Joi, 08 Decembrie 2011 17:54

NOTES SUR LA PRAGMATIQUE

 

ILIE MINESCU

Universitatea de Vest din TIMISOARA

 

Le terme pragmatique est un terme difficile à définir à cause de ses origines divers. Ceci est souligné par Blanchet (1995 :12-13) de même que Paveau et Safarti (2003 :208). En effet, affirment ces derniers, le terme pragmatique est ambigu, son domaine d'étude n'est pas spécifié à priori d'où le problème de terminologie. En effet, l'expression pragmatique philosophique, soulignent ces auteurs, désigne soit le fait que la pragmatique dérive historiquement de la philosophie, [...], soit les projets de refondation des grandes questions de la philosophie (connaissance, morale, politique...) à partir des acquis de la philosophie analytique, [tandis que] l'expression pragmatique linguistique désigne l'ensemble des théories élaborées, dans le cadre de la linguistique, à partir de l'intégration des concepts et perspectives de travail de la philosophie du langage ordinaire.

Il faut entendre par langage ordinaire, la parole dans les situations concrètes de la vie de tous les jours. Cette petite mise au point terminologique permet de justifier le choix de la pragmatique linguistique comme outil de l'analyse dans le travail à faire, le matériau de travail étant un texte littéraire.

Du grec `pragma', c'est-à-dire action, la pragmatique est une sous- discipline de la linguistique qui s'intéresse aux éléments du langage dont la signification ne peut être comprise qu'en contexte. Dans ce sens, soutiennent Charaudeau et Maingueneau (2002 :454), la pragmatique aujourd'hui désigne le composant qui traite des processus d'interprétation des énoncés en contexte : qu'il s'agisse de la référence des embrayeurs ou des déterminants du nom, qu'il s'agisse de la force illocutoire de l'énoncé, de sa prise en charge par le locuteur, [...], des implicites qu'il libère, des connecteurs, etc.

Il s'agit de l'étude de l'usage du langage. Aussi, une approche pragmatique du roman, un texte mixte, alliant dialogue et récit, est-elle justifiée. Tout en étudiant l'usage que les interlocuteurs en situation de communication peuvent faire de la langue, la pragmatique se préoccupe des conditions de la communication. Cette discipline est née au XIXème siècle aux Etats-Unis mais a commencé à se développer surtout après la seconde guerre mondiale. Parlant de la motivation de la naissance de la pragmatique, Moeschler et Reboul (1998 :26) rappellent que la pragmatique d'Austin vise à mettre en cause un des fondements de la philosophie analytique anglo-saxonne de l'époque, selon lequel le langage a principalement pour but de décrire la réalité et toutes les phrases (mis à part les questions, les phrases impératives et les exclamations) peuvent être évaluées comme vraies ou fausses.

En fait, Austin veut montrer que, loin d'être utilisées pour décrire la réalité, certaines phrases sont employées pour la modifier: ces phrases ne disent rien de l'état présent ou passé du monde, elles le changent ou cherchent à le changer. Aussi la pragmatique s'intéresse-t-elle au discours, d'une part, pour étudier les phénomènes de dépendances contextuelles propres aux termes indexicaux, à l'instar de ceux qui, comme je, ici ou maintenant, ont leur référence déterminée par les paramètres du contexte d'énonciation et, d'autre part, pour élaborer une théorie des inférences que l'on tire des énoncés linguistiques sur la base de nos connaissances générales sur le monde et d' hypothèses sur les intentions des locuteurs.

La pragmatique se démarque ainsi de la grammaire traditionnelle qui évacuait de ses préoccupations les sujets parlants. Toutefois, la pragmatique linguistique s'appuie sur la sémantique héritée de la grammaire traditionnelle et sur la syntaxe acquise de la grammaire moderne pour étudier l'apport du sujet parlant dans un texte. Elle s'appuie, en particulier, sur la distinction introduite par le philosophe américain Paul Grice entre le sens pour le locuteur et le sens proprement linguistique des énoncés, et en France, à peu près à la même époque, Oswald Ducrot développait des idées comparables. En s'intéressant ainsi à l'usage du langage, la pragmatique devient le complément naturel de la linguistique, qui, elle, s'intéresse au langage.

 Historiquement, selon Moeschler et Reboul (1998), on peut considérer que la pragmatique naît en 1955 à Harvard, lorsque John Austin y donne les conférences William James et introduit la notion nouvelle d'actes de langage. La pragmatique prend ainsi racine dans les travaux d'un philosophe qui s'élève contre la tradition dans laquelle il a été éduqué et selon laquelle le langage sert principalement à décrire la réalité. Austin (1970), en opposition avec cette conception vericonditionnaliste de la fonction du langage, qu'il appelle l'illusion descriptive, défend une vision beaucoup plus opérationnaliste selon laquelle le langage sert à accomplir des actes. Il fonde sa théorie du langage et de son usage sur l'examen d'énoncés de forme affirmative, à la première personne du singulier de l'indicatif présent, voix active, énoncés qui ont pour caractéristiques de ne rien décrire, et de correspondre à l'exécution d'une action.

Austin veut montrer par là que, loin d'être utilisées pour décrire la réalité, certaines phrases sont utilisées pour la modifier. Ainsi, en même temps qu'il a un sens, le langage a une force illocutoire à laquelle, parfois, se réduit toute sa signification. Aussi reconnaît-il que le discours remplit trois fonctions:

- une fonction propositionnelle qui représente la structure phonique, morphologique et syntaxique de l'énoncé. C'est l'acte locutoire;

- une fonction illocutoire: ce que l'on fait par les mots : accuser, ordonner, demander une information, etc.;

- une fonction perlocutoire, c'est-à-dire le but visé par le discours, agir ou chercher à agir sur l'interlocuteur. L'énoncé peut susciter la peur, le silence, etc.

L'originalité de l'approche pragmatique réside dans ses concepts fondamentaux qui ne relèvent ni à proprement parler de la linguistique, ni de la philosophie.

 

Bibliographie

 BLANCHET, Ph., (1995) La Pragmatique d'Austin à Goffman, coll. Référence, Paris,Bertrand Lacoste.

PAVEAU, M.-A et SAFARTI, G.-E., (2003) Les grandes théories de la linguistique :De la grammaire comparée à la pragmatique, Paris, Armand Colin.

CHARAUDEAU, P. et MAINGUENEAU, D., (2002) Dictionnaire d'analyse du discours, Paris, Seuil.

REBOUL, A. et MOESCHLER, J., (1998) Pragmatique du discours. De l'interprétation de l'énoncé à l'interprétation du discours. Coll. U. Paris, Armand Colin.

AUSTIN, J.-L., (1970) Quand dire, c'est faire, Paris Seuil.

 

 

Adaugă comentariu


Codul de securitate
Actualizează

Revista cu ISSN

Evaluarea caracteristicilor geosistemice…

EVALUAREA CARACTERISTICILOR GEOSISTEMICE DIN AREALUL BLAHNIŢA-MEHEDINŢI Prof. Jiglaru Carmen Violeta Şcoala Gimnazială Carpen Arealul Blahniţa situat în judeţul Mehedinţi reprezintă o zonă naturală protejată din punct de vedere fizico-geografic dar...

Read more

Structura anului scolar 2012-2013 prin o…

Structura anului şcolar 2012-2013 prin ordin 3794 din 2012     MINISTERUL EDUCAŢIEI, CERCETĂRII, TINERETULUI ŞI SPORTULUI ORDIN Nr. 3.794/2012 privind structura anului şcolar 2012–2013 M.Of. nr. 296 din 5.5.2012   În temeiul art. 94 alin. (2)...

Read more

Lecturi limba si literatura romana pentr…

LECTURI LIMBA ȘI LITERATURA ROMÂNĂ PENTRU CLASA A XII-A Lecturi obligatorii - Literatura română pentru clasa a XII-a:Ion Băieşu - TeatruLucian Blaga - TeatruNicolae Breban - Animale bolnaveTraian T. Coşovei -...

Read more

Sarbatoarea de Ignat in satul romanesc

SĂRBĂTOAREA DE IGNAT ÎN SATUL ROMÂNESC dr. Ştefan Lucian MUREŞANU   Motto: Colo jos, colo mai jos / Oi linoi, linoi, lar Doamne / Ce turme de oi s-o scos / Pa Rătutu...

Read more

Cadrul didactic in scoala moderna

CADRUL DIDACTIC ÎN ȘCOALA MODERNĂ   Prof. Coman Valentina Liceul Tehnologic Constantin Brâncuși, Pitești   Rezumat: Articolul îşi propune evidențierea rolurilor pe care cadrul didactic trebuie să le ia în considerare în contextul școlii...

Read more

Rolul educatiei fizice si sportului in i…

METODOLOGIA ORGANIZĂRII ŞI DESFĂŞURĂRII ACTIVITĂŢILOR DE EDUCAŢIE FIZICĂ ŞI SPORT ÎN ÎNVĂŢĂMÂNTUL PREUNIVERSITAR       CAPITOLUL I ROLUL EDUCAŢIEI FIZICE ŞI SPORTULUI ÎN ÎNVĂŢĂMÂNTUL PREUNIVERSITAR   Art.1. Educaţia fizică şi sportul sunt componente ale educaţiei globale, prin...

Read more

Alexandru Macedonski_promotor al innoiri…

ALEXANDRU MACEDONSKI, PROMOTOR AL ÎNNOIRII POEZIEI ROMÂNEŞTI   Prof. Cojocaru Iuliana Şcoala cu clasele I-VIII, Nr. 9 „Petreche Poenaru”, Craiova       Poet, prozator, dramaturg, publicist, Macedonski a fost un promotor al înnoirii poeziei: o literaturã...

Read more

Portofoliul elevului ca mijloc de pregat…

PORTOFOLIUL ELEVULUI CA MIJLOC DE PREGĂTIRE SUPLIMENTARĂ LA MATEMATICĂ Prof.  Badea  Brigitte, Colegiul Tehnic Ion Mincu, Timişoara În cadrul strategiilor educaţionale centrate pe elev un instrument de lucru de mare...

Read more