Choose your screen resolution: Auto adjust 800x600 1024x768


Notes sur la pragmatique
Joi, 08 Decembrie 2011 17:54

NOTES SUR LA PRAGMATIQUE

 

ILIE MINESCU

Universitatea de Vest din TIMISOARA

 

Le terme pragmatique est un terme difficile à définir à cause de ses origines divers. Ceci est souligné par Blanchet (1995 :12-13) de même que Paveau et Safarti (2003 :208). En effet, affirment ces derniers, le terme pragmatique est ambigu, son domaine d'étude n'est pas spécifié à priori d'où le problème de terminologie. En effet, l'expression pragmatique philosophique, soulignent ces auteurs, désigne soit le fait que la pragmatique dérive historiquement de la philosophie, [...], soit les projets de refondation des grandes questions de la philosophie (connaissance, morale, politique...) à partir des acquis de la philosophie analytique, [tandis que] l'expression pragmatique linguistique désigne l'ensemble des théories élaborées, dans le cadre de la linguistique, à partir de l'intégration des concepts et perspectives de travail de la philosophie du langage ordinaire.

Il faut entendre par langage ordinaire, la parole dans les situations concrètes de la vie de tous les jours. Cette petite mise au point terminologique permet de justifier le choix de la pragmatique linguistique comme outil de l'analyse dans le travail à faire, le matériau de travail étant un texte littéraire.

Du grec `pragma', c'est-à-dire action, la pragmatique est une sous- discipline de la linguistique qui s'intéresse aux éléments du langage dont la signification ne peut être comprise qu'en contexte. Dans ce sens, soutiennent Charaudeau et Maingueneau (2002 :454), la pragmatique aujourd'hui désigne le composant qui traite des processus d'interprétation des énoncés en contexte : qu'il s'agisse de la référence des embrayeurs ou des déterminants du nom, qu'il s'agisse de la force illocutoire de l'énoncé, de sa prise en charge par le locuteur, [...], des implicites qu'il libère, des connecteurs, etc.

Il s'agit de l'étude de l'usage du langage. Aussi, une approche pragmatique du roman, un texte mixte, alliant dialogue et récit, est-elle justifiée. Tout en étudiant l'usage que les interlocuteurs en situation de communication peuvent faire de la langue, la pragmatique se préoccupe des conditions de la communication. Cette discipline est née au XIXème siècle aux Etats-Unis mais a commencé à se développer surtout après la seconde guerre mondiale. Parlant de la motivation de la naissance de la pragmatique, Moeschler et Reboul (1998 :26) rappellent que la pragmatique d'Austin vise à mettre en cause un des fondements de la philosophie analytique anglo-saxonne de l'époque, selon lequel le langage a principalement pour but de décrire la réalité et toutes les phrases (mis à part les questions, les phrases impératives et les exclamations) peuvent être évaluées comme vraies ou fausses.

En fait, Austin veut montrer que, loin d'être utilisées pour décrire la réalité, certaines phrases sont employées pour la modifier: ces phrases ne disent rien de l'état présent ou passé du monde, elles le changent ou cherchent à le changer. Aussi la pragmatique s'intéresse-t-elle au discours, d'une part, pour étudier les phénomènes de dépendances contextuelles propres aux termes indexicaux, à l'instar de ceux qui, comme je, ici ou maintenant, ont leur référence déterminée par les paramètres du contexte d'énonciation et, d'autre part, pour élaborer une théorie des inférences que l'on tire des énoncés linguistiques sur la base de nos connaissances générales sur le monde et d' hypothèses sur les intentions des locuteurs.

La pragmatique se démarque ainsi de la grammaire traditionnelle qui évacuait de ses préoccupations les sujets parlants. Toutefois, la pragmatique linguistique s'appuie sur la sémantique héritée de la grammaire traditionnelle et sur la syntaxe acquise de la grammaire moderne pour étudier l'apport du sujet parlant dans un texte. Elle s'appuie, en particulier, sur la distinction introduite par le philosophe américain Paul Grice entre le sens pour le locuteur et le sens proprement linguistique des énoncés, et en France, à peu près à la même époque, Oswald Ducrot développait des idées comparables. En s'intéressant ainsi à l'usage du langage, la pragmatique devient le complément naturel de la linguistique, qui, elle, s'intéresse au langage.

 Historiquement, selon Moeschler et Reboul (1998), on peut considérer que la pragmatique naît en 1955 à Harvard, lorsque John Austin y donne les conférences William James et introduit la notion nouvelle d'actes de langage. La pragmatique prend ainsi racine dans les travaux d'un philosophe qui s'élève contre la tradition dans laquelle il a été éduqué et selon laquelle le langage sert principalement à décrire la réalité. Austin (1970), en opposition avec cette conception vericonditionnaliste de la fonction du langage, qu'il appelle l'illusion descriptive, défend une vision beaucoup plus opérationnaliste selon laquelle le langage sert à accomplir des actes. Il fonde sa théorie du langage et de son usage sur l'examen d'énoncés de forme affirmative, à la première personne du singulier de l'indicatif présent, voix active, énoncés qui ont pour caractéristiques de ne rien décrire, et de correspondre à l'exécution d'une action.

Austin veut montrer par là que, loin d'être utilisées pour décrire la réalité, certaines phrases sont utilisées pour la modifier. Ainsi, en même temps qu'il a un sens, le langage a une force illocutoire à laquelle, parfois, se réduit toute sa signification. Aussi reconnaît-il que le discours remplit trois fonctions:

- une fonction propositionnelle qui représente la structure phonique, morphologique et syntaxique de l'énoncé. C'est l'acte locutoire;

- une fonction illocutoire: ce que l'on fait par les mots : accuser, ordonner, demander une information, etc.;

- une fonction perlocutoire, c'est-à-dire le but visé par le discours, agir ou chercher à agir sur l'interlocuteur. L'énoncé peut susciter la peur, le silence, etc.

L'originalité de l'approche pragmatique réside dans ses concepts fondamentaux qui ne relèvent ni à proprement parler de la linguistique, ni de la philosophie.

 

Bibliographie

 BLANCHET, Ph., (1995) La Pragmatique d'Austin à Goffman, coll. Référence, Paris,Bertrand Lacoste.

PAVEAU, M.-A et SAFARTI, G.-E., (2003) Les grandes théories de la linguistique :De la grammaire comparée à la pragmatique, Paris, Armand Colin.

CHARAUDEAU, P. et MAINGUENEAU, D., (2002) Dictionnaire d'analyse du discours, Paris, Seuil.

REBOUL, A. et MOESCHLER, J., (1998) Pragmatique du discours. De l'interprétation de l'énoncé à l'interprétation du discours. Coll. U. Paris, Armand Colin.

AUSTIN, J.-L., (1970) Quand dire, c'est faire, Paris Seuil.

 

 

Adaugă comentariu


Codul de securitate
Actualizează

Revista cu ISSN

Studiu valentele utilizarii softurilor e…

STUDIU – VALENŢELE UTILIZĂRII SOFT-URILOR EDUCAŢIONALE ÎN CICLUL PRIMAR   înv. Gligor Dana Şcoala Gimnazială Cîmpeni Educaţia trebuie să pregătească individul pentru ritmul accelerat al schimbării în societatea în care trăim,...

Read more

Travailler la production ecrite modele d…

FLE: TRAVAILLER LA PRODUCTION ÉCRITE MODÈLE D’ENSEIGNEMENT – APPRENTISSAGE DE LA STRATÉGIE EN 4 ÉTAPES   Prof. MANEA Ruxandra-Magdalena Colegiul Naţional « Dr. Ioan Meşotă » Braşov   Rezumat: Acest articol propune înregistrarea mai întâi a uni...

Read more

Limba franceza_ limba utila si necesara

LIMBA FRANCEZĂ ESTE ÎNCĂ O LIMBĂ UTILĂ ŞI NECESARĂ A ZILELOR NOASTRE?   Prof. Dinu Maria Şcoala cu clasele I-VIII, Bâlta, Dolj     În zilele noastre, limbile străine au devenit o necesitate pentru o viaţă...

Read more

Capitol III

Capitolul III. Structura APR A.     Structura organelor de conducere Adunarea Generalã a APR - denumitã în continuare AG Comitetul Director al APR  - denumit în continuare CD Presedintele si vicepresedintii APR Secretarul General B.     Structura...

Read more

Cercetarea stiintifica si tipologia pref…

CERCETARE ŞTIINŢIFICĂ TIPOLOGIA PREFIXOIDELOR prof. Chiru Adelina Şcoala Gimnazială ,,Înv. Clemenţa Beşchea” Căpăţîneşti, Mărăcineni, judeţul Buzău Aspectul formal Intrând în compunerea unui cuvânt, prefixoidele...

Read more

Stafiizarea egoului si demitizarea nefii…

STAFIIZAREA EGOULUI ŞI DEMITIZAREA NEFIINDULUI de Ştefan Lucian MUREŞANU   Moto: Povara acestei lumi este prea grea pentru ca vreun om să o poată purta, iar suferinţa Universului prea crudă pentru o...

Read more

Despre ratiune si sentimente

DESPRE RAȚIUNE ȘI SENTIMENTE prof. Arjoca Mihaela Maria Colegiul Tehnic ‘’Ion Mincu’’, Timișoara Rezumat: Omul este un complex de sentimente și rațiune. Cuvinte...

Read more

Inspectia scolara generala a unitatilor …

CAPITOLUL II  Inspectia unitatilor de invatamant preuniversitar    SECTIUNEA a 4-a Inspectia scolara generala a unitatilor de invatamant preuniversitar: activitatea de postinspectie   Art. 33. -     In urma derularii activitatilor de inspectie, vor fi...

Read more